Rencontre amoureuse et Covid – Comment la crise sanitaire a-t-elle bouleversé la vie des célibataires ?

rencontre amoureuse et covidDepuis mars 2020, le monde est bouleversé par la crise du Covid-19. Restaurants, bars, musées…  Les lieux de rencontre traditionnels affichent portes closes depuis près d’un an. Une situation qui met à mal les rencontres amoureuses et frustre les célibataires. Dans ce contexte, les sites de rencontre seraient-ils devenus la meilleure façon de trouver l’amour ?

Trouver le meilleur site de rencontre

Covid, distanciation sociale et célibat

La crise sanitaire due au Covid dure depuis maintenant près d’un an. D’abord apparu en Chine, le virus s’est ensuite exporté partout dans le monde en passant par l’Europe et par la France. C’est ainsi que nous avons vu des mesures de distanciation sociale s’inviter dans notre quotidien.

D’un mètre entre les personnes, nous en sommes maintenant à deux mètres. Le masque est présent partout dans l’espace public, surtout s’il est clos, salle de spectacle, discothèques, restaurants, bars…

Pour tous, la crise sanitaire est synonyme de restriction des libertés. Pour les célibataires, elle signifie également limitation des contacts avec les autres. Et donc, de grandes difficultés à trouver un partenaire pour une relation amoureuse potentielle.

Sans possibilité de se rencontrer dans les bars et les restaurants, les lieux de rencontre habituels ont du laisser place au virtuel. Les applications et sites de rencontre amoureuse ont su accueillir la solitude des célibataires.

Le nouvel essor des sites de rencontre

Près d’un Français sur trois (31%) est aujourd’hui inscrit sur un site de rencontre, selon une étude Ifop pour Facebook publiée début décembre 2020 et relayée par CNews. C’est bien plus qu’avant la crise sanitaire avec une progression de 5% par rapport à 2018.

application de rencontre et vidéoMême si les sites de rencontre ont profité de la crise sanitaire, ils avaient déjà bien installé leur place dans la vie amoureuse des Français. En 2019, un quart des couples s’étaient formés grâce à la rencontre en ligne aux États-Unis. Plus on s’adresse à une cible jeune et plus ce chiffre est vrai.

En France, on a d’ailleurs vu les chiffres s’inverser. Avant la crise, 14% des couples se rencontraient sur les sites contre 20% lors de soirées privées. Lors du premier confinement, la situation inverse s’est produite : 14% se sont rencontrés via des amis contre 20% grâce à un site de rencontre célibataire.

Néanmoins, on peut nuancer ces chiffres. De plus en plus de célibataires trouvent leur bonheur en ligne, c’est vrai, mais au final, ils sont également plus nombreux à ne pas trouver l’amour. Faute de trouver des sites adaptés ou faute d’envie ?

Sites de rencontre amoureuse et adaptation à la crise sanitaire

Pour contrer la crise sanitaire, les sites de rencontre amoureuse ont su s’adapter. Ici encore, ceux faisant partie de grands groupes internationaux ont bénéficié de plus d’amélioration que les petits sites. Par exemple, le groupe Match (Meetic, Tinder, OkCupid, DisonsDemain) a lancé de nombreux produits pour accompagner les célibataires dans leur confinement.

Ainsi, Meetic s’est doté de plusieurs améliorations :

  • Un podcast pour accompagner les célibataires pendant le premier confinement.
  • Un autre pour les accompagner lors du premier déconfinement.
  • Des conseils sous forme d’événements digitaux en live pour remplacer les événements organisés pour les célibataires habituellement avec Lara, le chatbot de Meetic.
  • La fonctionnalité chat en vidéo dans l’application de rencontre sérieuse. Tinder a également bénéficié de cette fonctionnalité.

De son côté, Tinder a donné l’accès à plus de fonctionnalités de façon gratuite pour encourager les célibataires à s’abonner. Forts de leurs améliorations, Meetic et Tinder ont attiré un million d’utilisateurs payants en plus entre janvier et juillet 2020. Ce qui a entrainé une progression de 12% du chiffre d’affaires du groupe entre avril et juin.

L’enquête Meetic

meeticMeetic ne s’est pas arrêté là. Le site de rencontre amoureuse a lancé une grande enquête pour comprendre l’impact du Covid sur les rencontres entre célibataires. L’enquête a été réalisée fin avril 2020. Il en ressort des informations intéressantes :

  • 72% des célibataires se trouvent dans un état d’esprit positif.
  • 44% pensent pouvoir tomber amoureux sans se rencontrer « en vrai ».
  • 45% des célibataires ont manqué de rencontres amoureuses pendant le confinement.
  • Seuls 27% ont manqué de relations sexuelles.
En bref : les célibataires ont revu leurs attentes en matière de rencontre amoureuse. Ils sont désormais une grande majorité à vouloir se lancer dans une relation sérieuse et non plus à aller de relation courte en relation courte.

Choisir le site de rencontre adapté à son profil

Choisir de s’orienter vers un site de rencontre sérieuse pour trouver l’amour avec la crise sanitaire actuelle est sans doute la solution la plus efficace. Encore faut-il opter pour le site le plus adapté à sa personnalité et à ses envies.

Dans notre comparatif de sites de rencontre, nous classons les sites selon plusieurs critères :

  • Leur efficacité : rapport nombre d’inscriptions – possibilités de rencontre.
  • La cible à qui ils s’adressent: cadres, jeunes, seniors, etc.
  • Leurs tarifs: durée de l’abonnement, prix de celui-ci, fonctionnalités incluses ou non.

Site de rencontre : notre comparatif

Actuellement, les trois sites de rencontre en tête du classement sont Meetic, EliteRencontre et DisonsDemain.

 CibleTarifs 
meetic30-45 ansA partir de 29,99€
pour un mois d'engagement
► Tester
eliterencontre35-55 ansA partir de 39€/mois
pour 3 mois d'engagement
► Tester

A partir de 45 ansA partir de 36,99€
pour un mois d'engagement
► Tester

Meetic

Meetic application de rencontre sérieuseMeetic, comme nous avons pu le voir précédemment dans cet article, profite de nombreuses améliorations mises en place par sa maison-mère. Lancé au début des années 2000, ce site de rencontre a su s’adapter pour devenir l’incontournable du genre.

Pour qui ? Nous conseillons Meetic aux célibataires âgés de 25 ans à 45 ans, à la recherche d’une relation sérieuse et souhaitant aborder les célibataires comme bon leur semble. S’inscrire sur Meetic prend peu de temps, la recherche est ensuite libre. Quand on choisit Meetic, il faut savoir ce que l’on recherche.

Découvrir Meetic gratuitement

EliteRencontre

eliterencontreÀ la différence de Meetic, EliteRencontre n’est pas ouvert à tous. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un site de rencontre pour célibataires cultivés, aisés, d’un certain milieu social. Plus clairement, c’est un site de rencontre pour cadres et professions intellectuelles supérieures.

Pour qui ? Nous conseillons EliteRencontre aux célibataires aisés et cultivés âgés de 35 ans à 55 ans. Ici, la profession et la réussite sociale sont sur le même plan que la réussite amoureuse. C’est-à-dire que les rencontres sérieuses sont privilégiées.

Sur EliteRencontre, on est mis en relation avec les autres célibataires grâce à un algorithme de matching basé sur le test de personnalité à l’entrée. Un accompagnement de qualité pour des rencontres haut de gamme.

Découvrir EliteRencontre gratuitement

DisonsDemain

Enfin, DisonsDemain s’attaque au marché de la rencontre pour plus de cinquante ans. Depuis les années 2010, on note une forte augmentation des célibataires de plus de cinquante ans à la recherche de l’amour. Meetic l’a bien compris et c’est pourquoi le site a lancé sa version senior.

Pour qui ? DisonsDemain s’adresse aux célibataires de plus de 45 ans. Le fonctionnement est semblable à Meetic. Ainsi, il faut du temps pour trouver l’âme sœur et surtout ne pas hésiter à faire le premier pas.

Découvrir DisonsDemain gratuitement

Les applications de rencontre – une solution anti crise sanitaire ?

célibataire et couvre feuCette crise sanitaire a profité aux sites de rencontre, sans laisser de côté les applications. Elles aussi ont dû redoubler d’ingéniosité pour occuper les célibataires confinés chez eux, puis freinés par les restrictions sanitaires.

C’est ainsi que Tinder, l’application de rencontre gratuite, ou encore Once, l’application dédiée au slow dating, ont également mis en place le chat vidéo. Elles ont aussi vu le nombre d’abonnements augmenter. Car oui, les applications de rencontre gratuite ne le sont jamais à 100%. Elles proposent toujours une version VIP permettant d’accéder à plus de fonctionnalités. La prise d’abonnement étant intégrée à l’application, les célibataires ont moins l’impression de s’engager sur la durée.

Cependant, attention, il s’agit toujours d’abonnements à renouvellement automatique. Mieux vaut se fier à nos avis sur les sites de rencontre et sur les applications, pour connaître les conditions de renouvellement et les prix de façon claire.

Les applications prennent de plus en plus de place dans la rencontre amoureuse. Néanmoins, elles attirent toujours un public de moins de trente ans. Les autres préfèrent les sites de rencontre bien connus et leur version sur Smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *