Tinder en perte de vitesse chez les Millenials

tinder et les jeunesLe leader des applications de rencontre gratuite a bien profité de la pandémie de Covid-19. Grâce au confinement mis en place dans la plupart des pays où est utilisée l’application, Tinder a gagné en utilisateurs et en abonnés. Cependant, l’appli est en perte de vitesse du côté des jeunes. 

Comparer les sites de rencontre

Tinder et les jeunes, une histoire d’amour compliquée

La génération Z, que l’on appelle aussi les Millenials, constitue la base solide de Tinder. Depuis son lancement, Tinder a su trouver sa place dans le smartphone des moins de 25 ans. D’ailleurs, ces Millenials ont augmenté leur temps passé sur l’application durant la pandémie. Ils ont ainsi fait grimper le nombre de swipes de 39%.

Les jeunes sont le cœur de Tinder où ils rencontrent leurs plans cul, mais aussi qu’ils utilisent comme site de rencontre amoureuse pour entamer des histoires plus sérieuses.

Tinder souhaite évoluer

Les Millenials passent le plus clair de leur temps leur smartphone collé à la main. Leur vie sociale passe exclusivement par le virtuel avant d’entrer dans le réel. Et Tinder voit la concurrence d’Instagram et de TickTock d’un très mauvais œil.

Il devient ainsi incontournable pour Tinder de passer du statut d’application de rencontre à celui de lieu “de vie virtuelle”. C’est-à-dire que Tinder souhaite devenir un lieu où l’on peut traîner, discuter et rencontrer des gens, dans un sens plus large que pour sa vie amoureuse.

On comprend mieux l’ajout de la fonctionnalité vidéo gratuitement ou encore la mise à disposition de Passeport pendant le confinement. Enfin, on voit bien que la Swipe Night a également la vocation de rassembler les jeunes sur l’application de rencontre gratuite et de comprendre leurs envies à travers leurs choix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *