FODA – la peur des rencontres post-COVID

rendez vous covidFODA. Késako ? On en parle de plus en plus mais qu’est-ce que ça veut dire ? Pourquoi évoque-t-on ce phénomène qui semble prendre de l’ampleur ? La peur des rendez-vous amoureux n’est pas nouvelle mais la COVID-19 a fortement accentué la tendance. On vous explique !

Découvrir le top des sites de rencontre

Que veut dire l’acronyme FODA ? Cela signifie « Fear of Dating Again » soit la peur de faire de nouvelles rencontres amoureuses. C’est l’application de rencontre américaine Hinge qui a récemment inventé ce terme pour désigner un phénomène social qui prend de plus en plus d’ampleur.

La peur des rendez-vous amoureux n’est pas nouvelle. On ressent tous une petite pointe de stress lorsque l’on prévoit un rendez-vous avec un(e) presque inconnu(e). Mais la FODA, c’est bien plus que ça. C’est une véritable angoisse qui rebute carrément les gens. Conséquence : ces personnes préfèrent ne plus faire de nouvelles rencontres amoureuses du tout.

Pourquoi la FODA ?

Ce phénomène peut être expliqué par plusieurs raisons.

La principale étant bien évidemment la crise sanitaire de la COVID-19. Cela fait maintenant un an que nous sommes soit totalement confinés, soit sous couvre-feu. Plus de sorties, plus de nouvelles rencontres. Alors pour certains, on se sent un peu rouillé, on ne sait plus vraiment comment ça se passe un rendez-vous amoureux. Certes, il y a toujours eu une petite part de stress lors d’un premier rendez-vous galant, mais là, avec la FODA, on ne parle pas de stress mais bien d’une véritable angoisse. 

Avec la COVID-19, beaucoup se sont repliés sur les sites de rencontres amoureuses pour faire de nouvelles connaissances. Mais cela reste principalement virtuel. Certains sites de rencontre ont tenté de palier à ce manque de réalité en proposant une fonctionnalité de rendez-vous par vidéo, comme Meetic par exemple.

Les différents confinements et couvre-feu ont également poussé bon nombre de personnes à se replier sur elles-mêmes. On apprécie le confort de son domicile, de son petit cocoon et on se demande bien pourquoi on en sortirait. Même pas pour rencontrer l’amour ? Non vraiment, être posé sur son lit devant Netflix, c’est bien plus rassurant que de rencontrer un(e) inconnu(e), sans même savoir de quoi on va bien pouvoir parler !

L’ambiance générale en elle-même n’aide pas. Les gens ont peur et vivent dans le stress depuis plusieurs mois. D’ailleurs, comment savoir que son nouveau crush ne va pas nous refiler son COVID-19 sans le vouloir ? L’arrivée des vaccins devraient calmer un peu ces angoisses. Difficile toutefois de considérer rencontrer amoureuse et COVID

Mais haut les cœurs ! Les prochaines semaines devraient connaître la levée des restrictions sanitaires. Réouverture des bars, des restaurants et de tous autres lieux publics : de quoi permettre aux célibataires de se rencontrer de manière plus naturelle et ainsi, faire disparaître leur angoisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *