Once passe sous pavillon russe

OnceL’application de rencontre sérieuse Once vient d’être rachetée par Dating group, une société russe spécialisée dans les sites de rencontre. Cette vente doit permettre d’accélérer le développement à l’international de l’entreprise française.

Meilleur site de rencontre : où s’inscrire ?

Une vente pour une portée à l’international

L’annonce est parue dans Capital, l’application de rencontre Once vient d’être rachetée par l’entrepreneur russe Dmitry Volkov pour 18 millions de dollars. Once fait donc aujourd’hui partie de Dating group, une société russe spécialisée dans la rencontre en ligne. Le groupe russe possède des sites comme ChinaLove, AnastasiaDate ou DateMyAge.

L’application de rencontre gratuite française a choisi de passer sous pavillon russe pour toucher une cible plus internationale. L’application Once existe depuis 2015, elle rentable depuis 2019 et possède 10 millions d’utilisateurs dans le monde.

Once – une application de rencontre sérieuse

Once est une application de rencontre sérieuse qui fonctionne sur le modèle du slow dating. Chaque jour, l’utilisateur voit un seul profil. Il a 24h pour contacter la personne avant de passer au profil suivant. Il s’agit de sortir du swipe compulsif qui pousse les utilisateurs à passer de nombreuses heures sur les applications sans franchir le cap de la rencontre.

Once fonctionne sur le modèle du freemium. Il est tout à fait possible d’utiliser l’application de rencontre de façon gratuite. Cependant, les fonctionnalités possèdent une limite d’utilisation. Pour voir plus de profils, et non un par tranche de 24h ou savoir si le message a été lu, il faut payer.

Ce modèle freemium est très répandue chez les applications de rencontre. Tinder propose un système similaire par exemple. Avec ce type d’abonnement à 10€ ou 20€, les applications comptent bien convertir les jeunes en abonnés. De fait, traditionnellement, ce sont ceux qui prennent le moins d’abonnements sur les sites de rencontre.

Meilleur site de rencontre : où s’inscrire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *